Vous avez actuellement
dans votre panier.

IGP Isère Balmes Dauphinoises « Persan » 2013

Un cépage rare, quasiment oublié au caractère aromatique unique qui renaît aujourd'hui sous l'impulsion de vignerons passionnés tel que Nicolas Gonin.
Disponibilité: 11 en stock
€14,00

Nicolas Gonin, un diplôme d’œnologue en poche, a quitté son Isère natale pour apprendre le métier de vigneron. Il est d’abord passé au Château Gilette dans le sauternais, puis au domaine Tempier réputé pour ses Bandols avant de finir par une expérience étrangère en Californie (Ridge Vineyards).

Amoureux de son pays, le nord Isère, et passionné de vieux cépages il s’installe à Saint-Chef à 15km de Bourgoin-Jallieu. Il reprend ainsi, en 2005, les quelques vignes de son oncle (Gaston Gonin) plus quelques parcelles plus ou moins intéressantes. Petit à petit Nicolas Gonin restructure son vignoble, abandonnant les parcelles les moins intéressantes tout en replantant 4,5 hectares avec des cépages locaux : Mondeuse et Persan pour les rouges et Viognier et Altesse pour les blancs.

Aujourd’hui la superficie du domaine est de 5,5 hectares avec des projets de plantation de vieux cépages plein la tête : Verdesse (déjà en production), Mècle de Bourgoin (premier vin en 2016)…

Cépage : Persan.

Dégustation : jolie robe grenat intense. Quel nez superbe qui nous transporte des épices (poivre, cannelle) aux fruits noirs bien mûrs (cerise, mûre) en passant par le registre floral avec la pivoine notamment. La bouche est fidèle, intense, expressive et portée par des tanins encore légèrement fermes mais finement extraits. Et que dire de cette fraîcheur finale qui rend ce Persan si digeste et si fin malgré un réel potentiel de garde. Un cépage réellement étonnant.

Service et conservation : vous le dégusterez dans quelques mois vers 17°C et jusqu’en 2019.

Accommodement : s'accordera merveilleusement avec une entrecôte, une bavette ou une côte de boeuf (Wagyu style Kobé, Salers, Fin gras du Mezenc, Angus), une côte épaisse de porc (Cul noir de Bigorre), des côtelettes d’agneau, des brochettes d'oie aux dattes balsamiques ou à la figue, des saucisses grillées (aux herbes, aux fruits rouges ou au piment d’Espelette), un kebab d'agneau au paprika, une volaille rôtie, un rôti de boeuf, un gigot d’agneau (thym, laurier, sauge), un confit de canard, un canard aux navets, aux olives ou aux cèpes, un petit salé aux lentilles, une dinde aux marrons, du veau marengo, du foie de veau poêlé, une langue de boeuf sauce piquante, des «diots» (petites saucisses pur porc revenues avec des oignons, de la tomate, des herbes aromatiques et du vin rouge, servies avec une polenta), du boudin noir. Fromages : Cantal, Laguiole, Charollais, Mimolette, Tome des Bauges, Saint Nectaire fermier.

Superficie : 5,5 hectares.

Sol/terroir : sablo-limoneux.

Rendement : 25 hl/hectare grâce à une forte densité de plantation.

Altitude : 250 à 400 mètres.

Mode de culture : engagé en agriculture biologique en 2009 et certifié depuis 2012. Chez Nicolas Gonin, cette culture implique des rangs enherbés avec un binage sous les ceps et des engrais uniquement organique. Et également pratiqué une taille courte, un ébourgeonnage rigoureux et un écimage des rameaux tardif.

Vendange : manuelle en petites caisses début octobre.

Vinification : en douceur avec une vendange totalement éraflée suivie d’une macération courte de 8 à 10 jours avec un remontage par jour, à température basse (entre 22 et 25°), pour extraire avec subtilité couleur et tanin. La fermentation alcoolique a lieu grâce aux levures indigènes avec un usage du soufre plus que modéré.

Elevage : en cuve acier sur lies fines avec un sulfitage très modéré.     

Mise en bouteille : non collé et non filtré suivi d’une faible dose de soufre.

Prix TTC la bouteille de 75cl, départ de nos chais d’Annecy (département 74, Haute-Savoie).

Copyright © 2018 Wine et vin shop. Tous droits réservés. L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Sachez consommer avec modération. Powered by Nop-Commerce